autoradio americain vintage, autoradio antique americain, premiers autoradios aux Etats-Unis, Histoire de l'autoradio, autoradio historique, histoire de la radio en automobile, autoradios anciens extremement rares  

                              ANTIQUE AUTORADIO MADNESS                             

                   Les premiers autoradios aux USA  

début1927

      

   

1925 (2)

   

 

Montage d'un autoradio Philco Transitone (1925) 

     

      

Les fabricants d’autoradios font des efforts considérables de publicité dans la presse et les magazines automobiles. Cette tactique commerciale encourage et resserre encore le lien entre la réception radio et l’automobile.    

D‘ailleurs quelques fabricants radio comme , De Forest et RCA (pour en nommer quelques uns), proposent à cette époque de nouveaux récepteurs portables avec antenne et batteries incorporées. Il ne faut pas beaucoup d’imagination pour comprendre qu’il est simple d’emporter pareil récepteur dans une automobile. 

       

      

Ecoute d'un poste TSF dans un véhicule. (1925)

Il ne s'agit pas encore d'un autoradio mais d'un récepteur portable alimenté par des accus secs.

 

 

 

 

    Un exemple : le récepteur Atwater Kent Model 35 avec batterie est un appareil compact dans un boîtier métallique. Il possède un cadran unique avec commande et bien qu’à l’origine pas vraiment conçu pour cet usage, en fait l’appareil idéal pour une installation fixe dans une automobile. 

Il faut toujours prévoir une “B” batterie; l’alimentation “A” pour les filaments des tubes est tout simplement prise sur la batterie du véhicule. Le boîtier métallique de la radio est relié à la masse du châssis de l’auto. Il faut enfin assurer une connexion pour l’antenne sur le toit du véhicule.

     

     

 

Il y a quantité d’exemples de ce type de montage radio durant les années vingt.

 

 

 

 

    

     

     

      

 

    

 

Cette photo étonnante a été publiée dans le magasine "QST Français" en 1924. Le concept du "Boom car" n'est pas encore à l'ordre du jour et encore moins d'un système "Public Address". Il s'agit plus simplement d'une vitrine technologique et du savoir faire de l'Edison Company.

 

  

  

Essai de réception avec antenne en installation provisoire en 1924

Récepteur Potomac Electric

début1927

  Sélectionner une année