First american car radios, premiers autoradios aux Etats-Unis, Histoire de l'autoradio, autoradio historique, histoire de la radio en automobile, autoradios anciens extremement rares  

     

                              ANTIQUE AUTORADIO MADNESS                             

                   Les premiers autoradios aux USA  

1934                                                                                   1936

   1935            1      2      3      4      5                                 

1935 (2)

     

En matière de design et de marketing, on est plongé dans les lignes fluides et aérodynamiques ; on parle même de références aéronautiques. 

Les lignes aérodynamiques ne se limitent pas seulement à l’automobile, comme par exemple le modèle d’autoradio aux lignes fluides de RCA Victor “Magic Brain” .

 Les autoradios Models M-104, M-108 et M-109 sont disponibles avec l’unité de commande aérodynamique destinée à être fixée sur la colonne de direction.

 

 

Pour les véhicules Nash et LaFayette, un montage très pratique est caractérisé par un panneau de commande dans un compartiment prévu à gauche du tableau de bord. Ce panneau de commande est conçu et fabriqué pour piloter un récepteur Philco .

Packard est un des premiers constructeurs automobiles à incorporer les commandes de l’autoradio dans le tableau de bord.

 Une collaboration étroite se fait entre Packard et une équipe d’ingénieurs Philco à propos du design de ses autoradios et de leurs équipements de commandes.

 

 

    

     

      

Autoradio Firestone  fabriqué par Stewart Warner Model R133

Appareil Super hétérodyne MF 456 KHz  -  5 lampes: 6A7, 6D6, 75, 41 et 84  -  6 Volts  -  HP électrodynamique avec bobine

Comme l'ensemble des autoradios de l'époque, le gros récepteur se trouve en bas ou derrière le tableau de bord du véhicule.

 Sa fixation au tablier est réalisée par un unique gros boulon. La dépose pour sa maintenance (lampes et vibreur) est très simple. 

Une fois ce gros boulon légèrement désserré dans le compartiment moteur, un simple mouvement du récepteur vers le haut "décroche" celui-ci.

       

   

    

C’est aussi l’année où l’on commence à monter le haut-parleur dans le ciel de toit au-dessus du pare-brise.

Le constructeur automobile qui fait le plus de publicité dans son programme d’autoradios est certainement la Ford Motor Company. 

L’autoradio Ford de 1935, le Philco Model FT6 est semblable au modèle de 1934 le type N sauf pour les installations sur les berlines non découvrables.

Un bloc composé d’un écran plus grand et plus lisible ainsi que des commandes, est monté dans l’espace réservé traditionnellement au cendrier. 

Un autre cendrier séparé est disponible en option.

   

   

    

Chevrolet Model 601574

 Autoradio 4 tubes avec vibreur  -  Tubes: 6F7, 6A7, 6B7 et 41 

Super hétérodyne avec MF 175 kHz  -  6 Volts  -  HP électrodynamique

  

L’autoradio Chevrolet de 1935, le Model 601574 solutionne partiellement le problème des antennes peu efficaces en utilisant des circuits accordés par selfs et capacités à l’entrée antenne sur le récepteur. 

C’est surtout nécessaire avec le mauvais rendement de l’antenne sous le véhicule qui est très courante sur les véhicules tout acier pour le toit. La commande au tableau de bord de cet autoradio est montée à l’usine lors de l’assemblage du véhicule.

    

     

     

   

    

Philco

Publicités Plymouth et Chrysler Airflow équipées d'un autoradio Philco.

 Ce choix est celui de 28 autres constructeurs automobiles

1934                                                                                   1936

   1935            1      2      3      4      5                              

  Sélectionner une année            Trouver un autoradio